Médecine anti-vieillissement

Une médecine préventive anti-âge

Qu'entend-on par

«médecine anti-vieillissement» ?



Peu de personnes n’ont pas rêvé de rester en forme et de conserver ses capacités, même à un âge avancé ? L’offre abondante de la médecine dite «antivieillissement» cherche à répondre à cet espoir légitime. Idéalement, la médecine anti-âge devrait nous permettre de vivre encore plus longtemps. Mais dans la pratique, il est tout d’abord question d’améliorer la qualité de la vieillesse.

En fait, le but de la médecine conventionnelle, jusqu’à aujourd’hui, était plutôt basé sur le fait de maintenir les patients en vie, sans pour autant tenir compte du fait que ces derniers pouvaient être aussi «prisonniers» dans un corps vieillissant et fragilisé par les années. De plus, la médecine conventionnelle n’intervenait que trop tardivement et seulement au moment où les pathologies se déclaraient avec l’âge croissant du patient.

La médecine anti-âge peut retarder le début du vieillissement, et peut aussi atténuer certaines maladies qui sont le résultat de l’usure progressive de notre organisme. Elle est une médecine préventive qui ne vise pas uniquement les personnes de plus de 50 ans mais, aussi, les personnes dont l’organisme présente des signes de vieillissement précoces et dont l’âge biologique ne correspond pas forcément à leur âge chronologique.

La médecine antivieillissement est par définition «une semi discipline médicale reposant sur le recours à des technologies scientifiques et médicales de pointe pour détecter à un stade précoce, prévenir, traiter et faire régresser les troubles fonctionnels, les handicaps et les maladies liés à l’âge.» Ainsi considérée, ce n’est pas une vieillesse normale qui en est l’objectif, mais une vieillesse accomplie. Pour cela, sont essentiels la conservation d’une bonne santé, le maintien des capacités physiques et mentales, ainsi que, pour beaucoup, une apparence tendant vers un idéal de beauté calqué sur la jeunesse.

Il est vrai que dans la médecine antivieillissement se trouvent quantité de pratiques et de théories farfelues. Mais il serait faux de la réduire à ses franges exotiques. Car elle est avant tout un modèle d’utilisation poussée du savoir, des diagnostics et traitements de la médecine de pointe actuelle. Le problème qu’elle pose à la médecine – car il en existe un – est celui de l’utilisation exagérée de l’arsenal médical classique. Ou encore du détournement de théories ou de traitements de leur domaine d’utilisation validé. Des moyens médicaux qu’elle utilise à grande échelle, seuls quelques-uns ont une efficacité prouvée sur le vieillissement et, la plupart du temps, nous ne savons rien de leurs effets négatifs à long terme. Davantage qu’une médecine alternative, elle est donc une médecine parallèle.



Visitez le site Tourisme dentaire
Visitez l'Annuaire Ésotérique Francophone
Visitez l'Annuaire Médecine Alternative

Pour plus d'info, cliquez ici...